Le lean construction : simplifier pour produire mieux et plus
myben entreprise

Le lean construction : simplifier pour produire mieux et plus

myben entreprise

Avant le lean construction, il y a le lean management 


“Lean” est un mot anglais que l’on peut traduire par maigre, souvent employé lorsque l’on parle d’une viande avec très peu de gras (voire sans). Ainsi le lean management cherche à aller à l’essentiel en enlevant tout ce qui n’est pas nécessaire. Cette volonté peut s’appliquer aux méthodes de production (transport, gestion des stocks ou les délais par exemple), mais aussi aux employés, et cela, dans le but d’augmenter la productivité et de réduire les coûts. 
 

Le lean management, c’est plus pour moins. 
 
Les employés ont une part importante dans le lean management. En effet, on les incite à développer leurs compétences ainsi que de trouver par eux-mêmes leurs carences ou points d’améliorations possibles pour optimiser leur travail.   
Ce fonctionnement et cette méthode de travail nous viennent du Japon et s’appuient sur une autre notion originaire de ce pays, l’amélioration continue ou “kaizen”. Nous ne pouvons que vous conseiller d’en apprendre plus sur le sujet.  
 

Une démarche lean dans le BTP 


Vous l’aurez sans doute compris, le lean construction, c’est le lean management transposé dans le BTP. On optimise les process en évitant toutes pertes et gaspillage, principalement au niveau des matériaux que cela soit dû à une mauvaise gestion des stocks, une mauvaise organisation, mais aussi des ressources humaines et de leurs compétences. Le but est de diminuer les coûts, réduire les délais et augmenter la productivité, sans pour autant négliger la qualité du produit ou du service fournit par l’entreprises du BTP. 
Il est possible d’adopter le lean construction à différentes étapes d’un chantier même s'il a déjà commencé. Sur un chantier le gaspillage peut arriver à tous moments et il n’est jamais trop tard pour l’éviter. De plus (en théorie), il ne vous faudra pas plus de ressources ou de moyens qu’avant pour avoir de meilleurs résultats. Tout peut se faire simplement sans investir des millions, seulement du temps. 
 

Quels “déchets” peuvent être évités ?  


Tous les chantiers sont différents, comme les entreprises y travaillant, ainsi on ne retrouvera pas forcément les mêmes pertes ou gaspillages d’un chantier à l’autre et dans des proportions toutes aussi variées. Opter pour une démarche lean peut éviter :  

    ▪ Les matériaux non utilisés qui peuvent être en trop ou ceux qui se révèlent non adaptés pour le chantier en cours

    ▪ Les défauts de construction

    ▪ Le transport inutile et mal optimisé

    ▪ Les délais et les temps d’attente 

    ▪ Des process peu optimisés (des tâches n’ayant pas lieu d’être par exemple) 

    ▪ Des compétences humaines non utilisées 

Nous parlons beaucoup de réduction, mais du point de vue des ressources humaines, cela ne veut pas dire avoir moins de personnel ou de salariés. Certes, moins de personne implique une baisse des coûts, ce n’est pas pour autant que les pertes et les déchets vont baisser. Le lean construction n'est pas la mise en avant de la quantité et des chiffres, mais plutôt la qualité et l’optimisation.  
 

Quelques pistes pour adopter le lean construction  

 

Une bonne communication 

Pour être sûr de partir sur de bonnes bases, la communication dans l’entreprise ne doit pas faire défaut et cela à tous les niveaux hiérarchiques. L’information doit être libre et transparente au possible. Une bonne communication avec les autres parties prenantes d’un chantier est aussi nécessaire. Tout ne dépend pas de l’entreprise. Le ou les clients sont à prendre en compte et à mettre au courant si des changements sont à prévoir au niveau de l’organisation.   
 

Faire des diagnostics réguliers et suivre les évolutions

Tout dépend de votre entreprise et de ses différentes missions, mais il est important de faire des diagnostics régulièrement, que ce soit par exemple évaluer le temps que met équipe à faire une tâche, savoir qui est impliqué, combien il y a-t-il d’étape… Avoir une vue d’ensemble sera plus facile pour dénicher les améliorations possibles et quand des mesures seront prises, savoir lesquelles sont efficaces ou non.
 

Ne pas être impatient 

Vouloir tout optimiser tout de suite n'est pas réaliste. Il faut rester dans l’esprit kaizen et opérer des changements petit à petit. Dans un premier temps, certaines optimisations peuvent paraître insignifiantes à l’échelle de l’entreprise, mais ne les négligeons pas car ce sont elles qui vont permettre de se libérer du temps, du personnel ou tout autres choses sans chambouler toute l’organisation de l’entreprise et permettre de se pencher sur des points plus conséquents demandant peut-être plus d’attention. 
 

Standardiser 

Imaginez deux équipes sur un chantier ne travaillant pas avec les mêmes outils (matériels et logiciels), au moment de la relève, il risque d’avoir des problèmes, des difficultés pour reprendre le travail de ceux d’avant, des incompréhensions. Unifier, standardiser ou définir des normes pour l’ensemble de ses équipes ou services permettent de fluidifier le travail et de faciliter la communication. La standardisation des process a aussi l’avantage de limiter les risques liés au travail. 
 

Est-ce fait pour vous ?   


Précisons que le lean management n’est pas une solution miracle, cela peut très bien fonctionner dans une entreprise et pas dans une autre. Dans cette même optique, le lean construction n’est pas quelque chose que l’on peut utiliser à tout-va. Cela reste un concept, une philosophie, une démarche que des outils peuvent servir, là est toute la différence.  
Si le lean construction vous a apporté de réelles améliorations, il faut alors réfléchir sérieusement à l'intégration de ce concept dans la stratégie de l’entreprise. Il faut viser le long terme pour entrevoir des résultats constants et conséquents. Cela ne doit pas être une décision qui se prend seul car les employés ont aussi leur mot à dire,  le lean construction nécessite l'engagement des employés.

 
Dans le cas où vous seriez une entreprise du BTP voulant adopter le lean construction, il n’est pas rare de voir des départs. Tout le monde n’adhère pas au changement et il ne faut pas voir cela comme une mauvaise chose. On ne peut pas être d’accord tout le temps. 
Communiquer est important, ne laissez pas vos employés dans l’ignorance, c’est la pire des choses à faire. Donnez toutes les informations pour ne pas laisser d’incompréhension ou de zone d’ombre.



Pour aller plus loin : 


myben